Atouts et inconvénients d’une résidence secondaire

Qui ne rêve pas d’avoir une résidence secondaire ? Elle peut faire l’objet d’un logement de vacances, un point de ralliement entre amis ou un lieu de détente et de loisirs. Bien qu’elle propose de nombreux atouts, avoir une maison de plaisance présente toutefois quelques inconvénients.

Qu’est-ce qu’on entend par résidence secondaire ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet que sont les avantages d’une maison secondaire et ses inconvénients, il convient de faire le point sur une maison de deuxième adresse. Pour faire simple, il s’agit d’un logement autre que la résidence principale. C’est une maison habitée de façon occasionnelle. À l’égard de la loi, la résidence secondaire est un bien dans lequel le propriétaire vit moins de six mois par an. Au-delà de ce délai, elle se transforme en une résidence principale. Dans la plupart des cas, la résidence secondaire est une maison de campagne, une villa en bord de mer, idéale pour passer des week-ends ou des vacances. Elle peut également être un cottage à la montagne ou encore un mobile home sur un terrain de campement.

Les avantages d’une résidence secondaire

L’un des principaux avantages d’une maison secondaire réside dans sa qualité de maison de loisir. Elle peut devenir un espace de détente où l’on peut passer des vacances loin de la routine de la vie quotidienne. La plupart des résidences secondaires se situent en effet dans des endroits propices à des vacances en famille ou entre amis : à flanc de montagne, au bord de la mer ou dans les bois. Ensuite, ce logement peut proposer des gains financiers à son propriétaire. Pour cause, vous pouvez la louer quelques mois dans l’année pour bénéficier des revenus complémentaires. Ce n’est pas tout, vous pouvez aussi vous constituer un patrimoine à partir de votre maison secondaire, en aliénant votre résidence principale en ville après votre retraite et vous installez définitivement votre deuxième adresse.

Les inconvénients d’une résidence secondaire

Outre les avantages d’une maison secondaire, il faut savoir qu’elle n’est pas sans inconvénient. De prime abord, elle vient augmenter vos charges fixes en l’occurrence vos impôts. Tout comme la résidence principale, elle est assujettie aux taxes d’habitation et aux taxes foncières. En outre, vous devez prévoir des travaux d’entretien, non seulement de la maison, mais aussi de ses équipements, de la piscine et du jardin. Devant cette situation, vos dépenses courantes sont doublées. Vous devez entretenir aussi bien votre résidence principale que votre maison secondaire. À en croire les professionnels, la résidence secondaire nécessite un coût supplémentaire oscillant entre 2 et 3 % de sa valeur.

Comment évaluer les différents coûts liés à l’achat d’une résidence secondaire ?
Résidence secondaire : ce qu’il faut savoir avant d’acheter